La vente à domicile

De plus en plus de personnes s’orientent vers la vente directe et la vente à domicile en particulier, que ce soit la vente en réunion, vente privée ou la vente en face à face. La vente à distance via notamment le marketing de réseau est également possible.

Ce secteur en pleine expansion peut faire aussi bien l’objet d’arnaques comme de bons-plans. Le secteur de la vente de produits à domicile à le vent en poupe !

Voici nos conseils pour bien choisir l’entreprise pour votre activité de vente directe.

La vente à domicile s’adresse à tous

Ce secteur d’activité très dynamique connaît aujourd’hui un certain succès car il comporte de nombreux avantages :

  • Il offre une grande liberté car il permet d’exercer son activité professionnelle tout en conciliant la vie de famille, voire l’exercice d’un autre emploi en complément. Vous gérez votre emploi du temps.
  • Il offre de la souplesse car il est possible de choisir entre un complément de revenus et l’exercice à titre d’activité principale.
  • La rémunération est basée sur votre motivation et l’énergie que vous y consacrez.
  • Les formations proposées par l’entreprise et les possibilités d’évoluer en devenant responsable commerciale d’une zone, formatrice…
  • La protection sociale et la cotisation à la retraite de base avec un statut dédié (le Statut VDI).
  • Le cumul possible avec d’autres revenus de vente d’activité, d’allocations ou de salaires perçus dans une autre entreprise.

 

Les qualités indispensables pour la vente à domicile 

Pour vous lancer dans la vente, c’est un atout de posséder la “fibre commerciale” ainsi qu’un bon relationnel. Par ailleurs, pour se lancer dans une activité indépendante, il est primordial d’être capable de bien s’organiser et, de trouver la motivation par soi-même au quotidien. Cela demande une bonne dose de dynamise et de bonne humeur !

Voici quelques conseils à suivre avant de vous lancer afin de vérifier que l’activité de vente à domicile vous convient.

1) Vérifiez que votre situation est compatible avec le statut de VDI.

Par exemple en ce qui concerne le cumul d’activités ou pour vos droits au chômage par exemple.

2) Définissez votre projet et fixez-vous des objectifs clairs.

Posez-vous les bonnes questions :

  • Est-ce pour vous un complément de revenus (activité occasionnelle) ou est-ce une activité professionnelle ou à plein-temps ?
  • Quel délai vous fixez-vous pour commencer à développer vos ventes ?
  • Quel temps disponible avez-vous à consacrez à la vente ?
  • Quels montant de revenus vous fixez-vous ?
  • Quels sont vos besoins en matière de formation pour bien démarrer ?
  • Avez-vous le matériel utile pour vos déplacements et pour la gestion administrative de votre activité ?

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur la vente à domicile, qu’il s’agisse d’un complément de revenu ou d’une nouvelle activité que vous démarrez. Tout savoir sur vos engagements vis-à-vis de l’entreprise pour laquelle vous travaillerez, sur votre couverture sociale et droits sociaux, sur sur les formations que nous pouvons vous offrir lors de votre démarrage mais également dans le cadre de votre évolution professionnelle.

3) Sélectionnez des produits ou un secteur d’activité qui vous plaise

Il existe une multitude de domaines où la vente directe est présente : épicerie fine, body care, produits ménagers, produits de beauté, prêt-à-porter, cosmétique, tupperware, mode, cuisine, habitat, décoration, sextoys, bien-être, jeux, loisirs créatifs, lingerie, puériculture…).

Il est important de choisir un secteur qui vous motive et pour lequel vous avez des affinités. En effet, il est beaucoup plus simple de faire de la vente en réunions de produits dont vous savez parler et dont vous savez vendre les mérites. Commercialiser une gamme de produit qui vous passionne est toujours plus agréable à réaliser.

4) Rencontrez plusieurs entreprises pour bien les connaître

Cela vous permet de vérifier que vous partagez les mêmes valeurs que l’entreprise que vous choisirez. Car vous deviendrez ambassadrice de la marque !

En recherchant des informations sur internet, vous pourrez vérifier les informations de base : siège social, RCS, SIRET, les personnes à contacter…

Vérifiez l’organisation de l’entreprise : renouvellement de la gamme de produits, rôle de la distributrice…

5) Obtenez des informations sur le type de contrat proposé

En général, il existe deux types de contrats de travail :

Le contrat VDI mandataire
Le contrat VDI Acheteur/revendeur

6) Regardez le kit de démarrage proposé

Le kit représente un investissement pour débuter votre parcours de micro entrepreneur. En revanche, l’argent que vous versez ne doit pas servir de rémunération pour l’entreprise ou pour votre parrain.

Vérifiez la qualité de son contenu, il doit vous apporter les outils nécessaires pour bien travailler (produits à montrer, bon de commande, brochures…)  sans pour autant vous forcer à acheter un stock de départ.

7) Comparez les outils de communication

Pour promouvoir et exercer votre activité, vous aurez besoin de supports de communication (cartes de visite, flyers, catalogues, bons de commande). Ne négligez pas de comparer les conditions d’acquisition de ces outils d’aide à la vente et dont le coût impactera significativement votre bénéfice net.

8) Analysez le système de rémunération

Les grilles de rémunération doivent être claires et facilement calculables. Un de vos objectifs est généralement de gagner de l’argent.

Voici des questions essentielles que vous devez maîtriser en ce qui concerne vos rémunérations :

  • Quel est le taux de commissions à percevoir ou des marge bénéficiaire de vente ?
  • Y a-t-il un minimum de chiffre d’affaire à atteindre pour percevoir des revenus d’activité ? Chez Emma & Joséphine, vous être rémunérés dès les premiers euros de chiffre d’affaires réalisé.
  • Est-ce possible de parrainer d’autres vendeurs et ainsi de percevoir des revenus sur les ventes de ses filleuls ?

9) Quels sont les formations et les accompagnements proposés

Vous êtres vendeur indépendant et êtes votre propre patron, mais vous avez besoin d’accompagnement. Les vendeurs indépendant ont, eux aussi, besoin d’être formés et de travailler en équipe dans un cadre convivial. Votre animatrice doit vous livrer les clés de succès, vous donner les conseils adapter et vous motiver en vous envoyant des challenges régulièrement.

Par exemple, vos agents commerciaux devront vous conseiller sur les techniques de vente utiles lors de votre démarchage que ce soit téléphonique ou en porte-à-porte.

Rejoignez une équipe de vendeurs indépendants motivés et à l’écoute. Organisez des réunions à domicile conviviales avec des produits de qualité et originaux. Devenir ambassadrice d’une marque reconnue pour son sérieux vous apportera satisfaction. Travaillez dans un cadre agréable et organisez vos journées selon le temps choisi et soyez récompensée de votre travail dès les premières ventes en réunion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *